Parlons éthique et crowdfunding.

C’est un fait aujourd’hui, les vêtements que l’on achète ne sont pas “moraux”. En cherchant le plus bas coût possible, on achète souvent des vêtements dont on ne sait pas par qui ils ont été fabriqués, et ni les conditions dans lesquelles ils l’ont été.

Source : VIRTŪ, le label qui sort les ouvriers du textile de la pauvreté