cafeducrowdfunding-Josh Greenberg

Josh Greenberg initiateur de la musique en streaming

Alors que Grooveshark, la plateforme de musique en streaming, s’était éteinte fin avril dernier, son fondateur Josh Greenberg, l’initiateur de la musique en streaming, a été retrouvé mort chez lui en Floride dimanche dernier alors qu’il n’était âgé que de 28 ans.

La police régionale rendue sur les lieux aussitôt, ne croit ni en la thèse du suicide ni à celle du meurtre crapuleux, elle attend les résultats des examens toxicologiques pour se prononcer définitivement.

Mort soudaine de l’initiateur de la musique en streaming.

Sa mère, Lori Greenberg, s’est confiée au journal local : « Il était excité par les nouveautés qu’il allait démarrer ». Elle ne pense pas que son fils avait de quelconques problèmes de santé. Il était même plutôt « soulagé » que dépressif suite à la fin de Grooveshark.

Grooveshark avait été fondée en Mars 2006 par trois étudiants de premier cycle à l’Université de Floride : Andrés Barreto, Sam Tarantino et Josh Greenberg. Durant les deux premières années, Grooveshark fonctionnait comme un service de musique téléchargeable payant, avec son contenu provenant d’un réseau propriétaire peer-to-peer (P2P) et appelé « Sharkbyte ».

cafeducrowdfunding-grooveshark-logo

Grooveshark musique en streaming

Puis le 15 avril 2008, le site a lancé son service de Web, permettant aux utilisateurs de cliquer et d’écouter des chansons via le site sans avoir à télécharger une application. Ce nouveau lecteur multimédia Flash sorti sous le nom de « Grooveshark Lite » comportait une fonction de lecture de playlist automatique.Les utilisateurs pouvaient facilement télécharger des fichiers audio numériques, qui pourrait alors être écoutés et organisés en listes de lecture. La plateforme est vite devenue très populaire et Greenberg, Barreto et Tarantino ont été nommés sur la liste de finalistes de 2008 des « meilleurs jeunes entrepreneurs de l’Amérique » éditée par Bloomberg Businessweek.

cafeducrowdfunding-record-label-logosPourtant la légalité de Grooveshark, qui permettait aux utilisateurs de télécharger de la musique sous copyright, restait indéterminée. Très vite, la société a dû faire face à des plaintes qui ont été portées contre elle par Universal  Music Group concernant l’utilisation de ses enregistrements. Grooveshark a également été poursuivi en justice pour les violations de droits d’auteur par EMI Music Publishing, Sony Music Entertainment et Warner Music Group. Les préoccupations concernant les droits d’auteur conduit Apple et Facebook pour supprimer les applications de Grooveshark de l’iOS App Store et la plateforme Facebook, respectivement.

Finalement, le 30 Avril 2015 Grooveshark a du arrêter ses activités et déposer le bilan, conséquence de ce procès entraînant plusieurs millions de Dollars de dédommagement.

Etrange ou triste coïncidence, son patron, qui s’apprêtait a rebondir avec de nouvelles idées, d’après la déclaration de sa mère, a trouvé la mort peu de temps après …