family-333064_640

Le Crowdfunding pour financer l’adoption, vous êtes pour ou contre?

Dans le passé, les familles qui cherchaient à adopter pourraient envoyer une lettre à leurs proches ou à des amis pour leur demander des dons leur permettant d’adopter. Puis, il y a quelques années, les gens pouvaient publier leur demande de dons sur Facebook ou envoyer des emails.

Aujourd’hui, le Crowdfunding  est devenu aux Etats-Unis la méthode la plus rapide et la plus expansive, pour assurer une collecte de fonds permettant aux couples en désir d’enfant de financer une adoption.

adoption-fund-me-cafeducrowdfunding

GoFundMe

Ainsi, GoFundMe.com, une des plateformes de financement participatif des plus populaires, dit avoir soulevé plus d’un million de dollars depuis ses débuts en 2010 pour aider à couvrir le coût des adoptions et des FIV. Il existe même une plateforme entièrement dédiée à l’adoption telle qu’Adopttogether qui a levé quatre millions de dollars pour 982 projets.Adopt-Together-smallest-cafedeucrowdfunding

Mais pour beaucoup, ce type de Crowdfunding ne reste pas anodin car de nombreuses questions risquent de se poser au point de vue éthique. Il est vrai que grâce à ce système, de nombreux enfants ont pu être adoptés, mais ce concept pousse toujours plus loin le principe de monétisation de l’adoption. De plus les projets sont présentés de façon relativement sommaire : “Nous pouvons donner à cet enfant tout l’amour qu’il mérite…”. Comment savoir si les potentiels parents sont aptes à élever un enfant ? Devenir parent est un projet extrêmement personnel et intime, il paraît délicat d’aider un couple à réaliser ce projet sans même l’avoir rencontré.

Financer l’adoption par le Crowdfunding, ultime étape?

Surtout, lorsque l’on se rend compte que parfois l’adoption de certains bébés se fait déjà financer alors que ceux-ci ne sont même pas encore nés aux États-Unis. Il se peut que ces derniers n’aient même pas eu besoin d’être adoptés si ce n’est que leurs mères manquent de ressources ou sont sans emploi, problème auquel le Crowdfunding aurait pu aussi y remédier.

dcfs-adoptionLes raisons qui poussent des femmes ou des couples à envisager un plan d’adoption pour leur bébé sont diverses et nombreuses. Il en résulte que le manque d’argent est presque toujours un facteur décisif mais il n’est jamais la seule cause.

En général, il s’agit de femmes ou de couples en situation de crise qui sont probablement en difficulté financière et cette grossesse tombe souvent au mauvais moment mais ils sont aussi susceptibles d’être aux prises avec d’autres problèmes : toxicomanie, alcoolisme, chômage, absence de logement.

Dans d’autres cas, l’enfant est peut-être le fruit d’une relation adultérine, ou encore la mère est trop jeune ou célibataire et ne se sent pas capable d’élever son enfant …  Il y a autant de raisons qu’il y a de femmes dans cette position et c’est pourquoi dans la plupart des cas elles optent pour l’adoption.

Récolter des fonds par tous les moyens, que ce soit par don ou par Crowdfunding, ne résoudrait pas en fait  les problèmes de la plupart des femmes enceintes qui envisagent l’adoption comme l’unique solution. C’est ainsi qu’on se rend compte des limites du Crowdfunding qui fonctionne mieux pour les gens qui ont besoin d’une grosse somme d’argent pour un projet spécifique sur une base ponctuelle, que pour ceux qui ont besoin d’un soutien continu.

Et vous, le Crowdfunding pour l’adoption, pour ou contre?

 

One thought on “Financer l’adoption par le Crowdfunding