cafeducrowdfunding-Labor

Argent frais du crowdfunding dans la politique, nouveau concept pour récolter des fonds.

C’est de l’argent frais, sonnant et trébuchant qui a été déversé dans les caisses du parti travailliste dirigé par Jeremy Corbyn par le biais du crowdfunding. Son objectif était de récolter 50 000 Livres Sterling en 50 jours et son paris a été remporté haut la main puisque les fonds ont été réunis en à peine deux semaines.

Argent frais du crowdfunding dans la politique au service du Parti Travailliste.

cafeducrowdfunding-jeremy-corbyn-telegraph

Jeremy Corbyn- Crowdfunding et politique

Jeremy Corbyn, Député de la Chambre des Communes au Royaume-Uni, lève 100,000 Livres Sterling, soit 140 mille Euro, grâce à une campagne magistrale de crowdfunding.

De nombreux commentateurs politiques semblent déconcertés par l’euphorie des électeurs qui préfèrent voir leur député, Jeremy Corbyn, favori, a la direction du Parti travailliste. L’ensemble de la classe politique lui trouve un coté Sex-appeal d’après un sondage.

En fait, son équipe avait annoncé le 24 juillet qu’ils avaient déjà réuni 50 000 Livres Sterling et qu’il leur fallait encore « 50 000 £ en 50 jours » pour compter un total de 100.000 Livres Sterling.

Moins de deux semaines plus tard, cet objectif a été dépassé et ce matin l’intégralité de la somme a afflué sur le site de M. Corbyn.

Argent frais du crowdfunding dans le monde de la politique, est un phénomène déjà utilisé.

Rappelez-vous avec Barack Obama en 2008, lors de la campagne électorale de 2008, qui a levé en ligne 500 millions de dollars pour sa campagne, c’est aussi du crowdfunding politique,.

Ev

La campagne de crowdfunding que M. Corbyn a lancé, est en contraste avec les efforts de collecte de fonds de ses rivaux, qui semblent être beaucoup plus axé sur les dons de particuliers.

Andy Burnham, ancien Secrétaire en chef du Trésor et membre du parti travailliste, est son principal concurrent, il vient de lever, d’une façon plus traditionnelle, environ 130000 livres sterling, pour sa campagne

Dans un interview avec l’Evening Standard, M. Corbyn a décrit sa récente flambée de popularité comme « un peu bizarre » et « une chose étrange ». Interrogé sur la possibilité de devenir Premier Ministre, il a répondu:

Le nouveau chef du Parti travailliste britannique maintient le doute sur sa participation au «Conseil privé» où il devra prêter serment à la reine d’Angleterre en s’agenouillant devant elle et en lui baisant la main.

Un porte-parole de son équipe a déclaré que le don moyen était inférieur à 25 £ et que des milliers de personnes ont soutenu la campagne. Les dons individuels de plus de £ 1500 doivent obligatoirement être déclarés par les députés.

Maintenant, si le contribuable doit mettre la main dans la poche pour choisir son chouchou, c’est un peu de la corruption?